5 conseils pour créer votre micro entreprise

15 juin 2021 "Tutoriels"

Il y a beaucoup de personnes qui souhaitent aujourd’hui faire de l’entreprenariat. Afin de vous aider dans vos démarches, je vous propose cinq conseils pour vous préparer à devenir une micro-entreprise.

Ce n’est jamais facile de lancer sa micro-entreprise ! Le micro-entrepreneur bénéficie de certains allégements dans la gestion de sa structure et dans sa déclaration fiscale.

1992 - le statut de micro-entreprise / 2009 - le statut d'auto-entreprise

Quels sont les conseils essentiels avant de devenir micro-entreprise ?

Petite info historique, elle a été imaginée pour des activités individuelles. Il a été créé en 1992 afin de dispenser les dirigeants d’avoir à tenir une comptabilité. Le but était à l’époque de simplifier les déclarations sociales et fiscales.

À l’inverse, c’est le 1er janvier 2009 qu’est apparu le statut d’auto-entreprise !

Il reprend le principe de la micro entreprise mais supprime les barrières concernant les professions artisanales. Il simplifie le paiement des cotisations avec le système du micro-social !
En résumé, les cotisations peuvent aujourd’hui être payées au mois ou au trimestre sur la base du chiffre d’affaires. C’est un pourcentage qui est pris sur celui-ci ! Cela simplifie les démarches quand vous faites votre déclaration sur l’application auto-entrepreneur !

Choisir la bonne forme juridique pour son entreprise n’est jamais facile.

La micro entreprise est un régime simplifié.C’est une entreprise individuelle, elle ne va pas forcément coller à toutes les activités. Par exemple, ça ne collera pas forcément avec des personnes travaillant dans le bâtiment où ils auront beaucoup de matériel acheté. Le seuil de leur chiffre d’affaires sera vite dépassé !

L’investissement de départ concernant la micro entreprise dépend essentiellement des moyens que dispose l’entrepreneur. Le régime de la micro-entreprise se caractérise par une franchise de base dans la limite de votre chiffre d’affaires ! Au niveau d’un certain montant les entreprises ne facture pas la TVA à leurs clients, il ne récupère pas assez TVA payée à leur fournisseur.
Vous avez également un abattement forfaitaire et des déclarations simplifiées.

Il y a une distinction entre une SARL et le statut de micro entreprise.

Bien évidemment, tu as des plafonds de chiffre d’affaires à ne pas dépasser. En 2021, les plafonds sont les suivants :

  • 176 200 euros pour les activités de commerce et de fournitures de logement.
  • 72 600 euros pour les prestations de services et les professions libérales.

176 200 € - les activités de commerce et de fournitures de logement / 72 600 € - les prestations de services et les professions libérales

Pour favoriser la création d’entreprise, le plan d’action « Plan Indépendants » présenté en septembre 2017, c’est concrétisé par la suppression du « RSI » à partir de 2018. À partir de l’année 2018, le plafond des auto-entrepreneurs a augmenté et a été revu à la hausse.

Aujourd’hui, le RSI est remplacé par la SSI qui correspond à la sécurité sociale des indépendants. Créé en 2006, le régime social des indépendants s’adresse principalement aux professions libérales, aux auto-entrepreneurs, aux artisans et aux petits commerçants. Il assure principalement le versement des retraites complémentaires, les prestations maladie ou également les indemnités journalières.

Malheureusement, en 2017, l’opinion concernant le RSI était négative. Il y avait fréquemment des erreurs dans le calcul des cotisations, des courriers contradictoires, un manque de visibilité concernant les cotisations et des difficultés dans la radiation des personnes.

Aujourd’hui, c’est différent, la SSI est gérée par le régime général. Ce qui veut dire que tous les indépendants disposent d’un guichet unique pour leur prestation.

RSI - régime social des indépendants / SSI - sécurité social des indépendants

Lancez-vous ! Vérifier et analyser votre projet !

Lancez-vous ! Vérifier et analyser votre projet !

Avant de vous lancer, vous devez vérifier si le statut de micro-entrepreneur est bon pour vous !

Vous allez devoir faire une étude de marché concernant le potentiel de votre projet, définir vos compétences et les besoins de votre futur entreprise avec un SWOT, Demander conseil auprès d’un expert-comptable pour savoir si le statut est le plus adapté à vos besoins ( charges, TVA …) Et vérifier que votre activité entre dans les conditions du statut de la micro-entreprise (Chiffre d’affaires, réglementation).

Gagner en confiance ! Bien préparer votre projet.

Gagner en confiance et bien préparer votre projet

Il faut que vous ayez fini de réaliser votre bilan personnel et votre étude de marché vous allez devoir réaliser votre business plan.

Le business plan a pour but de convaincre des décideurs d’investir dans votre projet. Il vous permet de poser vos idées et de prendre du recul sur celui-ci avant de vous lancer.

Il vous permet de répondre à plusieurs questions :

  • Qui sommes-nous ?
  • Que vendons-nous ?
  • Quelle est notre cible ?
  • Qui sont nos concurrents ?
  • Quelles sont les étapes clés ?
  • Comment le produit et les services sont-ils faits ?
  • Quels sont les besoins financiers ?
  • Quel est le retour sur investissement ?

Quand vous faites un business plan, il doit être clair et concis aussi bien pour vous que pour vos futurs lecteurs.

C’est-à-dire, le résumé qui est la partie la plus importante du business plan, elle a pour objectif de donner envie à votre lecteur et à votre futur investisseur. Plus le projet est facile en termes de lecture, plus il répondra de façon succincte à toutes les questions énoncées au début !

Faites vous accompagner ! Ne foncez pas tête baissée !

Ne foncez pas tête baissée ! Faites vous accompagner !

De plus en plus de personnes souhaitent aujourd’hui bénéficier de l’accompagnement concernant la réalisation de leur projet.

Cela permet d’augmenter leurs chances dans la réalisation de leur entreprise. Entreprendre n’est jamais facile, c’est un parcours qui est ce mets dans bûche !

Le soutien et le partage d’expérience peuvent faire la différence. Vous avez différentes structures qui vous permettent justement d’avoir un accompagnement telles que la CCI, Pôle emploie, l’Adie ou autres organismes…

Le but est de ne pas rester sans réponse concernant vos questions et vos doutes. Il y aura des hauts et des bas dans vos démarches et ça prendra du temps. N’hésitez pas également à faire partie de certains groupes encore sur Facebook qui sont dans l’entreprenariat. Il y a des personnes qui auront forcément de bon conseil à vous donner !

Travailler ! Vous devez vous organiser !

Vous devez vous organiser ! Travailler dur

Se lancer dans une nouvelle aventure sans une bonne préparation, c’est se mettre des bâtons dans les pieds.

Vous devez prendre conscience et prendre du recul sur la gestion de votre temps. C’est le facteur clé concernant la réussite de votre projet. Il faudra bien séparer la vie personnelle et la vie professionnelle. Votre bien-être est primordial. Ménage et vous y prenez du temps pour optimiser vos journées et être beaucoup plus productif. Mettez en place une organisation et un environnement de travail qui sera nécessaire à l’équilibre de vos journées.

Il va falloir trouver un juste milieu, un équilibre entre travail et vie personnelle. Rester motivé ! Décomposer vos tâches aux problèmes simples, planifier vos journées et prenez du temps en ce qui concerne votre productivité. Éviter les listes de tâches débordantes ! Forcez-vous à prioriser les tâches les plus importantes dans votre journée pour éviter les risques et le stress.

Vos assurances ! Faites attentions à vous :).

Faites attention à vous et à vos assurances !

Vous venez de faire la création de votre micro entreprise, vous êtes devenus indépendants !

C’est tentant, votre statut social changeant et vous allez devoir souscrire à une nouvelle assurance professionnelle. Vous devez faire attention en ce qui concerne votre retraite et la prévoyance.

Vous verrez également que la création d’entreprise n’est pas quelque chose de facile. Elle est semée d’embuche ; vous allez devoir avoir une prise de risque. C’est le facteur numéro un qui fait peur dans l’entreprenariat.

Lorsque l’on monte son entreprise, il n’est jamais facile de quitter un emploi et de se sortir de son confort de vie. Vous allez également faire des horaires de folie. Le temps de travail est une notion importante dans votre vie d’entrepreneur. Vous allez augmenter votre stress, vous aurez forcément une diminution de votre salaire au début, la considération sociale peut également jouer sur votre humeur.

N’ayez pas peur du regard des autres, vous aurez forcément des remises en question sur votre projet et sur vous-même. Dites-vous principalement que la création d’entreprise est plus un marathon qu’un sprint. Vous allez devoir résister dans le temps. Ne brûle pas les étapes et essaie de trouver un rythme.

Pour résumer, si vous êtes nouveaux dans la matière. Essayer de poser vos idées pour avoir les idées claires.

Entourez-vous de personnes compétentes qui sont déjà passées par cette étape. Ça vous permettra justement d’acquérir leur vision et de prendre du recul sur votre propre situation. C’est lancé en micro entreprises requiert une bonne préparation. Renseignez-vous pour savoir si la forme de l’entreprise vous correspond et si elle est adaptée à votre activité.

Essayez également de vous tenir informé des derniers changements concernant votre secteur. Faites des réunions d’information concernant les évolutions potentielles concernant le statut de micro-entreprise.

Il faut lancer son business et ne pas avoir d’excuse concernant celui-ci.

l'art de la victoire - Phil knight

Petite anecdote également, je vous propose par exemple de lire le livre « l’art de la victoire – Phil knight » qui raconte l’histoire de Nike et de sa création !

Articles Similaires