Micro entrepreneur / Freelance : Faire sa déclaration d’impôts

31 mai 2021 "Tutoriels"

Comment faire sa déclaration d’impôts ?

La déclaration d’impôts annuelle est un travail fastidieux et désagréable dans la vie des professionnels. Avant de faire sa déclaration d’impôts, il est nécessaire de savoir quelles sont les recettes qui vont entrer durant l’exercice en cours ! Ça évite pas mal de stress et ça nous permet justement de faire une mise au point concernant notre travail.

Quand une personne vient de faire une création d’entreprise, elle a souvent des doutes sur sa fiscalité ! Même si vous êtes un professionnel implanté depuis des années, même si vous avez l’expérience du terrain, des questions peuvent toujours revenir concernant la déclaration d’impôts. Elle change régulièrement, voir chaque année !

  • Quels sont les impôts que les travailleurs indépendants doivent déclarer ?
  • Quels sont les régimes et les démarches spécifiques pour la fiscalité des travailleurs indépendants ?

Aujourd’hui, la déclaration sociale des indépendants qui était auparavant sur le site net-enterprise.fr, n’existe plus !

Si vous êtes auto-entrepreneur, vous n’aurez plus qu’une seule déclaration fiscale de revenus à faire et à compter de 2021, sur le site impôts.gouv.fr.

Nous sommes en 2021 et vous devez faire votre déclaration avant le 8 juin 2021 ! Si vous n’avez pas encore fait votre déclaration d’impôts, c’est le moment de le faire concernant l’année 2020. N’oubliez pas, il y a une date d’échéance concernant celle-ci. Nous verrons également les abattements sur le chiffre d’affaires et comment remplir sa déclaration en ligne.

Le 8 juin 2021 sera la date butoir concernant la déclaration de votre imposition.

N’ayez pas peur de faire votre déclaration au fur et à mesure. Si vous n’avez pas fini de faire votre déclaration, vous pouvez revenir dessus et agrémenter celle-ci avec de nouveaux changements. Il n’est jamais facile pour un indépendant de faire cette déclaration, surtout qu’elle change chaque année !

Le barème progressif

Un petit rappel sur comment fonctionne l’impôt sur le revenu. L’impôt sur le revenu en France est soumis à un barème progressif. Le barème permet de calculer le montant de vos impôts et il sera appliqué au quotient familial et à vos revenus imposables.

Par exemple, il y a beaucoup d’entrepreneurs qui ont généralement la double activité. C’est-à-dire qu’ils vont être salariés et avoir une double activité en tant qu’auto-entrepreneur.

Le barème progressif

Pour vous donner un exemple, si vous touchez 30 000 € net en tant que salarié et si vous gagnez 15 000 € net en tant qu’auto-entrepreneur, les deux revenus seront cumulés et votre tranche de revenus sera de 45 000 € ! Cela veut dire que votre taux d’imposition sera de 30 % pour votre foyer fiscal !

Attention, cela ne veut pas dire que vous allez payer 30 % sur vos 45 000€ de revenus.

Vous devez payer le taux d’imposition quand vous atteignez un nouveau palier concernant la tranche de revenus.

Par exemple, votre tranche de revenus est de 45 000 € :

  • Avant 10000 € votre taux est de 0
  • De 10000 à 25000€ votre taux est de 11%.

De 25000 à 75000€, vous avez 20 000 € net de vos 45 000 € de revenus annuels qui se trouve dans cette tranche ! Vous appliquez 30 % à cette somme qui se trouve dans cette tranche.

Le barème progressif

L’addition du pourcentage est liée à la tranche, il faut bien faire la distinction et pas le total de vos revenus annuels !

Les abattement en tant qu’auto-entrepreneur !

Être indépendant, c’est accepter de ne pas avoir de salaire fixe !

Votre salaire varie selon votre taux journalier et votre volume de travail.

Vous réglez les cotisations trimestrielles ou mensuelles à l’URSSAF. Vos cotisations sont calculées en fonction de votre chiffre d’affaires.

Généralement, le taux peut varier entre 12,8% et 22,2% du chiffre d’affaires, selon votre type d’activité.

Généralement, vous ne pouvez pas imputer vos dépenses réelles directement à votre chiffre d’affaires. C’est pourquoi, les services fiscaux vous permettent de bénéficier d’un abattement forfaitaire sur vos frais et vos charges. Cette déduction est représentative de dépenses professionnelles nécessaires à l’exercice de votre activité. Vous avez peut-être une seule activité ou voir même plusieurs ! Si vous êtes par exemple graphiste free-lance tout comme moi, vous faites de la prestation de services !

En fonction de votre secteur d’activité, vous allez avoir un abattement qui va venir s’appliquer sur l’achat de marchandises, location de bureau ou d’un local, la création et l’hébergement d’un site Internet, l’abonnement à des logiciels et autres dépenses en communication. Le résultat qui en sortira déterminera alors votre bénéfice imposable. Ce sera un pourcentage fixe de votre chiffre d’affaires ou vous serez imposé.

Quel taux d’abattement en 2021 pour les auto-entrepreneurs ?

Quel taux d'abattement en 2021 pour les auto-entrepreneurs ?

Le taux d’abattement est variable et dépend de la nature de votre activité.

Attention, vous devez vérifier sur le site d’auto-entrepreneur si vous avez choisi le régime optionnel de versement libératoire.

C’est une option de l’URSSAF, il calcule directement vos impôts de free-lance par un taux forfaitaire. Si c’est le cas, vous ne bénéficiez d’aucun abattement pour les frais professionnels.

Quel taux d'abattement en 2021 pour les auto-entrepreneurs ?

Attention, le schéma est un plan pour le calcul de votre salaire mensuel !

Vous devez également remplir une seconde condition pour bénéficier du régime micro-fiscal (accès à l’abattement) :

Votre chiffre d’affaires annuel HT ne doit pas dépasser les plafonds 2021 concernant le statut d’auto-entrepreneur.

  • 176 200€ / An pour l’achat et les prestations d’hébergement.
  • 72 500€/ An pour les prestations de services commerciales et activités libérales.

Par exemple, si vous êtes graphiste, vous avez une activité de service. Vous avez certainement opté pour l’impôt libératoire sur le revenu. Dans le cas contraire, si vous n’avez pas pris le régime optionnel de versement libératoire, vous aurez le barème progressif de l’impôt sur le revenu qui va venir s’appliquer à ce bénéfice imposable. Après cette démarche, c’est à l’administration fiscale de calculer le montant de vos impôts sur le revenu que vous allez payer.

Quel taux d'abattement en 2021 pour les auto-entrepreneurs ?

Quel taux d'abattement en 2021 pour les auto-entrepreneurs ?

Comment faire sa déclaration sur le site des impôts ?

Comment faire sa déclaration sur le site des impôts ?

Comment faire sa déclaration sur le site des impôts ?

Articles Similaires